Assurer un prêt avec un problème de santé

Assurer un crédit avec un problème de santé relève souvent d’un parcours chaotique, tout particulièrement si vous développez une pathologie spécifique, ou vous avez eu une maladie grave ! En effet, les personnes présentant des soucis de santé, handicapées ou en rémission d’une maladie ont souvent des difficultés pour assurer leur crédit immobilier. Outre les refus d’assurance, les surprimes liées à l’assurance emprunteur sont généralement dissuasives et peuvent compromettre un projet immobilier.

Cependant, que vous soyez atteint(e) d’un diabète, de surpoids, de problèmes cardiaques… Nous proposons des contrats assurance de prêt pour risque aggravé de santé auprès d’assureurs spécialisés grâce à nos multiples partenariats spécifiques. Ils prendront ainsi  en compte votre état de santé et ses risques particuliers selon votre situation individuelle, tout négociant la tarif le plus bas possible ! Ainsi, si vous avez un refus d’assurance ou si on surprime l’assurance emprunteur de votre crédit immobilier,ou encore certaines garanties exigées par la banque sont refusées par l’assurance de celle-ci, nous vous assurerons !

Assurance de prêt et risque aggravé de santé

Assurance emprunteur en cas de problème de santé

Assurance de prêt et maladie

Les problèmes de santé sont considérés comme un risque aggravé par les assureurs crédit.

Antécédents médicaux ou chirurgicaux, maladie chronique, pathologie spécifique, affection longue durée (ALD) conduiront les assureurs à proposer une assurance de prêt avec une surprime ou des exclusions sur les garanties.

En effet, l’état de santé passé et présent de l’emprunteur a un impact s’il souffre d’une affection de longue durée, de handicap ou de maladies importantes ou chroniques. Dans ce cas, le risque est plus important pour un assureur de devoir intervenir pendant la durée de remboursement du crédit.

Nous proposons des solutions pour assurer un prêt avec un problème de santé et trouver une assurance emprunteur adaptée :

  • Diabète,
  • Cholestérol,
  • Maladie cardio-vasculaire et risque cardiaque,
  • Hypertension,
  • Sclérose en plaques,
  • Mucoviscidose, 
  • Cancer, HIV…
  • Spondylarthrite ankylosante,
  •  Maladie de hodgkin,
  • Recto colite hémorragique,
  • Hémophilie,
  • Dépression et burn-out
  • Polymiosite,
  • Maladie de crohn,
  • Maladie de berger,
  • Hépatite B,
  • Aplasie médulaire,
  • Cancer de la vessie 
  • Séminone, syndrome coronarien
  • Maladie de Willebrand – type 1 


Comment souscrire une assurance de prêt immobilier avec une maladie ?

Assurer un crédit immobilier avec une maladie

Afin d’anticiper un éventuel refus d’assurance de la banque voir une surprime importante, nous vous conseillons de :

  • Pour assurer un prêt avec un problème de santé : CONTACTEZ-NOUS afin d’entamer les démarches d’assurance,
  • Courtier spécialisé, votre demande d’assurance emprunteur sera transmise à plusieurs de nos assureurs partenaires (environs 70% de succès).

Dans tous les cas, nous tenterons de limiter la surprime de l’assurance de prêt en cas de maladie.


Refus d’assurance emprunteur avec une maladie, que faire ?

convention AERAS

Si l’assurance de votre prêt est refusé par un assureur, ne vous inquiétez pas !

En effet, les assureurs ont chacun leur propres analyses des dossiers médicaux. Ils vont appréhender différemment une intervention chirurgicale, une pathologie, une maladie chronique ou encore un problème de santé.

Dans ce cas, il est préférable de contacter un courtier spécialisé en Risque Aggravé de Santé afin de lancer plusieurs demande d’assurance. En outre, il vous guidera vers plusieurs assureurs spécialisés qui pourront étudier votre demande selon votre pathologie.

Enfin, en cas de pathologie « lourde » entraînant une impossibilité d’assurance, vous pouvez également bénéficier de la convention AREAS. Attention cependant, il est nécessaire de répondre à certains critère…


Assurer un crédit avec affection longue durée, comment faire ?

Assurer un prêt immobilier avec une maladie chronique est possible. Cependant l’assureur voudra bien évaluer le risque avant de vous assurer et vous demandera des informations supplémentaires  : traitement suivi, résultat de vos derniers examens, dernières hospitalisations, comptes-rendus des interventions chirurgicales ou savoir si vous avez déjà été en arrêt de travail.

Dans le cas des maladie longue durée (cancer, ablation, greffe… ), il est possible de s’assurer mais cela occasionne très souvent des exclusions.

Assurance de prêt et maladie professionnelle

Si vous présentez une affection d’origine professionnelle de type handicap, ou séquelle d’accident…  l’assureur voudra connaitre l’origine de cette affection et les répercussions et conséquences sur votre vie professionnelle.


Publié dans la catégorie