PRATIQUE DE SPORT A RISQUE ET ASSURANCE CREDIT

Si vous pratiquez un sport « à risque », que vous pratiquiez simplement en amateur ou que vous soyez sportif de haut niveau ou professionnel, vous pouvez avoir des difficultés à assurer votre crédit immobilier car généralement les contrats standards –  notamment ceux des banques – exclus les sports à risques…

Assurer un crédit en pratiquant un sport à risque

En effet, les sports dangereux sont souvent exclus des garanties en assurance de prêt car ils sont considéré comme faisant porter un risque trop important à l’emprunteur - et donc à son créancier ! - particulièrement si elle est souscrite auprès de la banque. Néanmoins, si vous souhaitez être couvert pour l’assurance de votre crédit immobilier et continuez à pratiquer votre sport favori, vous pouvez assurer votre emprunt à condition de déclarer cette activité sportive et de vous adresser à des assureurs spécialisés !

Assurance de Prêt et Sport à Risque : Adressez-vous à votre courtier !

L’adhésion à une assurance prêt immobilier avec une pratique de sports dangereux ou loisirs à risque, que se soit en amateur ou en tant que professionnel peut entraîner des surprimes voire des exclusions de garanties. Bien évidemment, Il existe généralement une solution, mais les conditions variant tellement d’une assurance à l’autre et d’un sport à l’autre, mieux vaut se renseigner par avance.

assurance-sport-risque

Quels sports sont considérés comme « à risques » par les assurances ?

La liste des sports considérés comme à risque dans le cadre d’une assurance emprunteur sont assez nombreux. Pour savoir si votre sport est concerné, nous avons listé ci-dessous – de manière non exhaustif –  les principales catégories de sport à risque :

  • Equitation et sports équestres,
  • Sports automobiles ou moto,
  • Activités de montagne, Sports de neige,
  • Toutes activités et sports nautiques,
  • Quasiment  tous les arts martiaux et sports de combat,
  • Les activités aéronautiques et sports aériens,
  • Certains sports collectifs comme le rugby,
  • Quelques catégories de cyclisme,
  • Tous les sports extrêmes et assimilés : saut à l’élastique, etc…

Liste des sports « traditionnellement » jugés à risque pour une assurance prêt immobilier :

  • Spéléologie,
  • Alpinisme, Escalade, trekking alpinisme, randonnée haute montagne
  • Bobsleigh, skeleton, ski et surf hors-pistes, vélo ski, luge sur glace,
  • Parachutisme, parapente, deltaplane, vol à voile
  • Aviation, voltige, hélicoptère, montgolfière, planeur, ULM,
  • Canyoning, rafting, hydro speed,
  • Chasse et safari
  • Courses hippiques, activités équestres, endurance à cheval, concours complet, cross-country, marathon d’équitation, rodéo
  • Course à pied intense ou extrême, marathon, triathlon, décathlon, raid et iron man,
  • Motocyclisme, dragster, motoneige,
  • Pilotage automobile, formules 1, 3 ou 3000, rallyes, courses de côtes, courses sur circuit, stock car, épreuves sur glace, hot rod, rallye raid, speed way, épreuves de vitesse et endurance, karting
  • Boxe américaine, boxe anglaise, boxe française, boxe birmane, boxe thaï (kick boxing), full contact… et les arts martiaux
  • Voile, navigation maritime et nautisme, courses de hors-bord, courses d’Offshore, catamaran,
  • Plongée sous marine, plongée en apnée, plongée en scaphandre profondeur
  • VTT de descente et de compétition,
  • Saut à l’élastique
  • Tous sports extrêmes

Coût de l’assurance crédit immobilier avec un sport à risque

Il est difficile d’évaluer par avance les tarifs d’une assurance de prêt pour des emprunteurs pratiquant une activité sportive à risque car chaque sport peut entraîner des conditions particulières évaluer différemment selon chaque assureur et nécessitant des couvertures supplémentaires.

Le mieux est de comparer les tarifs avec un courtier assurance crédit. En faisant appel à nos services, nos 14 partenaires assureurs vous permettrons d’obtenir des devis précis afin de pouvoir comparer les tarifs !

Assurance emprunteur et sports risqués

Si vous êtes adepte de sport extrême et de sensations fortes et que vous souscrivez un crédit : DÉCLAREZ LE à L’ASSUREUR !

En effet, les assureurs en crédit considère la pratique de certaines activités sportives comme un « risque » complémentaire à votre vie quotidienne. Ainsi, la fréquence et le niveau auquel vous pratiquez ce type de sport permettra à un assureur de vous assurer et d’appliquer ou non une surprime sur le tarif.

Quelle couverture en Assurance de Prêt quand on pratique un sport à risque ?

Suivant le type de sport pratiqué, un assureur va considéré certains éléments comme des particularités à une couverture d’emprunt classique. Ainsi, il est fréquent qu’il prenne en compte la pratique d’un sport au sein d’une fédération française, ou qu’il propose généralement une tarification ‘sur-mesure’.

Ainsi, il n’est pas rare que l’organisme d’assurance considère le risque en fonction de 2 catégories :

  • D’abord, les exclusions rachetables : elle concerne globalement les risques qui peuvent être couverts moyennant une surprime. Cependant, il faut noter que cela ne concernent pas les sports pratiqués occasionnellement comme lors d’un baptême ou d’une initiation. Elles vous concernent uniquement si vous pratiquez en tant que membre d’une fédération, d’un club et/ou dans le cadre d’une compétition….
  • Ensuite, les sports à risques pour lesquels les exclusions sont non rachetables : cela signifie que le sport concerné est exclu de toute garantie. En conséquence, l’assureur ne vous couvrira pas dans le cadre de votre activités sportives. A NOTER que cela est rare et concerne véritablement les SPORTS EXTRÊMES plus confidentiels.

En tant que courtier spécialiste en assurance de prêt, nous ne pouvons que vous conseillez sur les points  suivants :

  • Déclarer bien le sport que vous pratiquez, même à titre amateur ou ponctuel, et même si cela concerne un sport courant, ne présentant pas de risques particuliers (ex : Ping Pong…)
  • Avant toute souscription de crédit immobilier, vérifier bien les conditions générales de l’assurance afin d’être certain d’être couvert pour l’activités sportives que vous pratiquez !
  • Vérifier également les garanties d’assurance de la fédération ou de l’association si vous pratiquez un sport par ce biais ;ainsi que le montant des couvertures d’assurance !
  • Ensuite, faite jouer la concurrence en réalisant des devis auprès de plusieurs assureurs spécialisés.
  • Enfin et pour compléter ce dernier point, il est conseillé de passer par un courtier spécialiste qui réalisera plusieurs devis. Vous gagnerez du TEMPS et de L’ARGENT !

Que faire au moment de contracter un crédit ?

Déclarez toute pratique – même occasionnelle – de sport dangereux lors de la souscription d’une assurance de prêt (Par exemple, vous faite du nautisme chaque été…).

Sinon en cas de décès ou d’invalidité, vous risquez de ne pas être couvert. Pire, l’assureur pourra  légalement résilier votre contrat en invoquant une fausse déclaration ; et surtout, sans assurance de prêt, votre banque est en droit d’exiger le remboursement de toutes les sommes dues ! 

Pour cela, lorsque vous compléterez le questionnaire de santé, indiquer précisément vos activités sportives comportant un risque. Et dans ce cas, il est fort probable que l’on vous fasse également remplir un questionnaire SPÉCIAL !

Le questionnaire « sport à risques »

Le but de ce type de questionnaire est de connaitre votre pratique du sport concerné : combien de fois vous pratiquez votre activité par semaine ou par mois, dans quelles conditions, ou pratiquez au sein d’un club, etc… Ces informations permettront à l’assureur d’apprécier le niveau de risque !

A NOTER que le fait de compléter ce questionnaire ne signifie par forcément que le tarif sera plus important (surprime) !

Que faire en cas de surprime ou d’exclusion ?

Votre assurance crédit exclu la pratique de votre sport ou vous propose un surprime ! Comparez les assureurs en faisant jouer la concurrence et obtenez des devis

Courtier en assurance de prêt : nous proposons des assurances emprunteurs spécifiques pour les sports à risques aux MEILLEURS TARIFS ! Car nous travaillons avec des assureurs spécialisés sur ce type de risque ! CONTACTEZ-NOUS !

Etude du questionnaire de sport à risque : Quelles options d’assurance ?

Après étude de vos réponses, l’assureur vous proposera :

  • Une assurance emprunteur sans surprime et sans exclusion : vous serez couvert au tarif standard y compris dans le cadre de la pratique de votre sport !
  • De vous assurer avec une surprime : vous serez couvert pour votre sport sur la base d’un tarif plus élevé !
  • Ou enfin de vous assurer avec une exclusion : l’assureur estime ainsi que le risque de vous assurer pour la pratique de ce sport est trop important.

Etre assuré par un club sportif et l’assurance de prêt ?

Si vous bénéficiez déjà d’une assurance liée à votre sport dans le cadre de votre club ou association sportive, vérifiez les garanties de celle-ci, notamment en cas d’accident ou de décès,

Car généralement vous êtes pris en charge pour ce qui est de la responsabilité civile ; c’est-à-dire si vous causez un dommage (une blessure à quelqu’un d’autre par exemple).

En effet, les accidents corporels dont vous pouvez être victime ou votre décès ne sont généralement pas couverts ! En outre, si ceux-ci sont effectivement couverts par une assurance dédiée, vérifiez les montants des garanties afin de savoir s’ils couvrent l’intégralité de votre emprunt immobilier.

Oublier de déclarer la pratique d’un sport à risque ?

Tout oubli ou omission – volontaire ou non ! – lors d’une déclaration de risque peut avoir des conséquences dramatiques ! En effet, par exemple un décès survenu lors d’une pratique sportive sera forcément connue de l’assureur et se retournera de fait contre vous !

Or, si vous avez pratiquez un sport assidûment au cours duquel est survenu un accident et que vous ne l’aviez pas déclaré à l’assureur, celui-ci ne remboursera pas crédit, qui restera alors à la charge de votre famille. En effet, la pratique de sport à risques est généralement exclue des contrats standard (cf. conditions générales).